Partager cet article:
 

60 ans de conflit israélo-arabe

Entretiens croisés
avec Boutros Boutros-Ghali et Shimon Peres

60 ans de conflit israélo-arabe

S’il existe de nombreux livres sur le conflit israélo-arabe, celui-ci est une première historique. Pour la première fois en plus de soixante ans de guerre, deux acteurs essentiels de cette longue histoire ont accepté, non pas de parler chacun de son côté, mais de prendre le risque de croiser leurs Mémoires.

Boutros Boutros-Ghali et Shimon Peres confrontent ici leurs visions des grands événements qui ont ponctué le plus vieux conflit contemporain et qu’ils ont vécus de près, de la première guerre israélo-arabe, en 1948, à nos jours.
L’histoire qu’on va lire n’est ni académique ni lisse. Les deux débatteurs ont beau avoir un grand respect l’un pour l’autre, ils ne se font pas de cadeaux. Ils s’affrontent, chacun animé de la volonté de faire entendre son vécu - mais en même temps d’accepter d’écouter celui de l’autre, aussi insupportable soit-il à ses oreilles. Le débat est politique et non diplomatique. Et cette franchise lui donne une belle tonicité.
Pour autant, ni l’un ni l’autre ne sont en service commandé. Privilège de l’âge et de la reconnaissance internationale dont ils jouissent, c’est avec une liberté de parole d’une étonnante fraîcheur qu’ils s’autorisent de vigoureuses critiques envers leur propre camp.
Alternant passes d’armes et analyses politiques, ils nous offrent une formidable leçon de géopolitique qui ne fait pas l’économie du champ des mentalités. Ils nous présentent ce que les livres d’histoire traditionnels ne peuvent nous donner : les perceptions arabes et israéliennes vécues de l’intérieur.
Après les avoir lus, de quelque côté qu’aillent nos sympathies, nous ne regarderons plus ce conflit de la même façon.

Boutros Boutros-Ghali, ardent défenseur du tiers-monde, ancien Secrétaire général des Nations unies, a été ministre des Affaires étrangères égyptien sous la présidence d’Anoure el-Sadate. Il accompagna ce dernier lors de son fameux voyage à Jérusalem en 1977. Il a ensuite été face à Moshé Dayan, l’un des principaux négociateurs des accords de paix signés à Camp David en 1979.

Shimon Peres, président de l’État d’Israël et ancien Premier ministre, est l’homme de tous les combats d’Israël : c’est déjà lui qui, dans les années cinquante, fut chargé par Ben Gourion de trouver des armes lors que la région était soumise à un embargo ; c’est également lui qui obtint la collaboration de la France pour construire la centrale nucléaire de Dimona. En 1993, il organisa à Oslo des négociations secrètes avec l’Olp, qui conduiront aux premiers accords d’autonomie pour les Palestiniens. Suite à ces accords,
le prix Nobel de la Paix lui sera octroyé en même temps qu’à Yasser Arafat et à Yitzhak Rabin.

Table des Matières

PDF - 77.4 ko

Presse

Émission tout le monde en parle (Thierry Ardisson)

http://www.dailymotion.com/video/xf9eqz_shimon-peres-boutros-boutros-ghali_news

LE TRAITÉ DE VERSAILLE
Des entretiens qui tombent à point nommé.

La tenacité d’André Versaille est légendaire. On sait comment il mène contre vents et marées les éditions Complexe depuis leur fondation en 1971. On sait comment il travaille patiemment aux projets qu’ils lui tiennent à cœur comme le gros volume d’Œuvres de La Fontaine réalisés en 1996. Et l’on devine l’endurance qu’à dû exiger la mise au point de ces entretiens croisés dans lesquels Boutros Boutros-Ghali et Shimon Peres discutent de l’interminable conflit qui oppose Israël et les Arabes depuis la fin des années 1940.

Jean-Maurice de Montrémy, Livres Hebdo, 24 janvier 2006

PDF - 630 ko